Réforme de la politique communautaire des visas

Cette semaine, dans le cadre du débat préalable à la réunion du Conseil européen des 28 et 29 juin, j’ai interrogé Mme Nathalie LOISEAU, Ministre des Affaires européennes, sur les mesures que notre gouvernement pourrait prendre à l’égard des pays d’origine de l’immigration irrégulière qui, plus ou moins volontairement, ne font rien pour retenir les candidats potentiels à l’exil, et qui surtout, rechignent à délivrer des laissez-passer consulaires à leurs ressortissants lorsque ceux-ci font l’objet d’une obligation de quitter le territoire français.

J’ai clairement dit qu’« il est absolument nécessaire d’amener ces pays à coopérer avec la France, quitte à limiter la délivrance de visas pour leurs propres ressortissants souhaitant se rendre régulièrement dans notre pays (visas de court séjour et visas de services) ».

A l’heure où la Commission européenne réfléchit à une réforme de la politique communautaire des visas, la France doit disposer elle-même d’une stratégie claire à cet égard.

André REICHARDT, Sénateur du Bas-Rhin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *