Votre Sénateur

André REICHARDT, Sénateur du Bas-Rhin

André REICHARDT, né en 1949 à Wissembourg, fils d’un douanier issu d’une famille ayant émigré en 1870 à Belfort pour échapper à l’annexion de l’Alsace par l’Allemagne, est juriste de formation, titulaire d’un doctorat d’État en Droit, de l’université Strasbourg III -Robert Schuman, avec une thèse sur le « prêt d’actions de sociétés ». À partir de 1980, il travaille à la Chambre de Métiers d’Alsace, dont il est le Directeur Général de 1991 à 2010. Au cours de ce parcours professionnel en tant que Directeur Général d’une chambre consulaire, il a toujours été sensible aux attentes du monde économique alsacien, et particulièrement attaché aux artisans et commerçant qui font vivre nombre de nos communes.

Engagé et passionné par l’action politique depuis toujours, il a choisi de s’impliquer dans la vie communale dès 1983 en acceptant de figurer sur une liste municipale, et quelques années plus tard en 1995 il a été élu maire de sa commune de Souffelweyersheim (Bas-Rhin, commune de 6 000 habitants située dans l’agglomération de Strasbourg), un mandat qu’il a eu le plaisir d’exercer pendant une quinzaine d’années, étant réélu en 2001 puis en 2008.

Gaulliste de coeur et de conviction, André REICHARDT entre en politique sous les couleurs du Rassemblement pour la République (RPR), puis de l’Union pour un Mouvement Populaire (UMP), dont il a été également Président de la Fédération du Bas-Rhin de décembre 2008 à janvier 2016, après en avoir été le Secrétaire départemental pendant 7 ans.

Il a également présidé pendant quelques années le Conseil économique et social d’Alsace, lui permettant de mesurer la richesse du monde socio-professionnel et de la société civile en Alsace.

La bataille pour l’emploi a toujours été la première de ses priorités, et a été au cœur de son action lorsque son engagement politique s’est prolongé au Conseil régional d’Alsace où il a été élu en 1998 aux côtés du regretté Président Adrien ZELLER, dont il fut le vice-président de 1998 à 2009.

À la suite du décès d’Adrien ZELLER, André REICHARDT a eu l’honneur de prendre sa suite comme Président de la Région Alsace (élu le 14 septembre 2009, avec 26 voix sur 47 au premier tour, face à trois candidats : le MoDem Bernard Stoessel, le socialiste Jacques Bigot et le FN Patrick Binder), et ceci pour quelques mois avant de transmettre le flambeau de cette présidence à Philippe RICHERT,  élu président du Conseil Régional d’Alsace lors de l’élection régionale de mars 2010.

André REICHARDT et Philippe RICHERT au Conseil régional d'Alsace

André REICHARDT et Philippe RICHERT au Conseil régional d’Alsace

André REICHARDT est ainsi réélu en mars 2010 conseiller régional sur la liste de Philippe RICHERT, et devient alors 1er Vice-président du Conseil Régional d’Alsace et retrouve son mandat de maire de Souffelweyersheim pour quelques mois.

Le 15 décembre 2010, un mois après la nomination de Philippe RICHERT dans le gouvernement de François FILLON en tant que ministre chargé des Collectivités territoriales, André REICHARDT, qui figurait en cinquième position de la liste sénatoriale UMP lors du scrutin de 2004, devient sénateur du Bas-Rhin. Il siège depuis à la Commission des Lois du Sénat, ainsi qu’au sein de la Délégation au Collectivités territoriales et à la Décentralisation.

L’action d’André REICHARDT comme Sénateur du Bas-Rhin a été centrée sur la défense des intérêts de l’Alsace, de ses habitants, de ses collectivités, de ses acteurs économiques, sociaux et associatifs. Il s’est aussi particulièrement investi pour la défense et la pérennisation de notre Droit local, ainsi que sur différents dossiers qui concernent nos communes, pour appuyer et faciliter l’action de ces véritables fantassins de la République que sont nos élus locaux, au contact des préoccupations concrètes et quotidiennes de nos concitoyens.

Fabienne KELLER, André REICHARDT et Guy-Dominique KENNEL

André REICHARDT, Fabienne KELLER et Guy-Dominique KENNEL

Lors des élection sénatoriales du 28 septembre 2014,  André REICHARDT a été réélu sénateur pour un mandat de 6 ans aux cotés de Guy-Dominique KENNEL et Fabienne KELLER sur la liste de la Majorité alsacienne, qui est arrivée très largement en tête du scrutin, avec 1347 voix, soit plus de 51% des suffrages exprimés.

André REICHARDT siège toujours au sein de la Commission des Lois constitutionnelles, de législation, du suffrage universel, du Règlement et d’administration générale, dans laquelle, comme par le passé, il va travailler tout particulièrement sur les textes relatifs aux collectivités territoriales, au droit local alsacien-mosellan, et à la législation économique. Il demeure en outre membre de la Délégation au Collectivités territoriales et à la Décentralisation.

Il a également été élu Vice-Président de la Commission des Affaires européennes du Sénat, et reconduit comme membre suppléant de la délégation française à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE). Il représentera donc la France au sein de cette Assemblée, ce qui lui permettra ainsi de mieux défendre les intérêts de Strasbourg, capitale européenne. Il a par ailleurs été nommé membre de la Délégation Sénatoriale aux entreprises, nouvellement créée et chargée d’informer le Sénat sur la situation des entreprises et de proposer des mesures visant notamment à soutenir l’activité économique.

Photographie Officielle 348 sénateurs 72dpi

Lors des élections régionales de décembre 2015, André REICHARDT a été élu Conseiller régional d’Alsace Champagne Ardenne Lorraine, sur la liste de Philippe RICHERT qui a remporté le scrutin.

Une réflexion au sujet de « Votre Sénateur »

  1. Je souhaitais vous faire part de mes félicitations personnelles suite à votre parcours et votre engagement politiques.
    Je garde un agréable souvenir de mon expérience (courte et quelque peu mouvementée) de conseiller municipal à vos cotés à SOUFFELWEYERSHEIM, et regrette, avec le temps (et l’âge…je n’avais que 20 ans) de ne m’être plus impliqué dans cette belle aventure qui répondait à grand nombre de mes attentes: la vie auprès des citoyens, être un acteur dans la ville, participer à un changement….
    Je compte sur vous pour continuer à faire « bouger » les choses, même si cela n’est pas toujours évident.
    Vous m’aurez appris à devenir un peu plus responsable, et cela m’aura aidé dans mon parcours personnel et professionnel.
    J’espère un jour pouvoir vous recroiser et vous redire les mêmes choses.

    Cordialement

    Mario – ancien habitant de SOUFFELWEYERSHEIM, qui s’était engagé sur une liste politique pour voir son quartier devenir un lieu de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *