PLF 2018 : doubler les crédits alloués au FISAC

Dans le cadre des débats sur le projet de loi de finances pour 2018, je suis intervenu en séance pour défendre les crédits du FISAC 2018 (Fonds d’Intervention pour les Services, l’Artisanat et le Commerce) en demandant un doublement des crédits alloués pour les porter à 20 millions d’euros.

En effet, j’ai tenu à souligner que ces fonds permettent de lutter contre la dévitalisation des centres-villes en veillant à l’installation et au maintien de commerces dans des territoires désertés. Au regard de l’importance des actions entreprises par ce fonds, les montants des crédits proposés par le Gouvernement sont faibles.

En tant qu’« Ancien Président du Conseil régional d’Alsace, je sais aussi combien le FISAC joue un rôle de levier pour obtenir des aides régionales et européennes », ai–je précisé, et en tant qu’ « Ancien Directeur général de Chambre de Métiers, je peux vous affirmer qu’il s’agit d’un instrument fondamental de soutien à l’artisanat ».

J’ai ensuite évoqué la nécessité de réfléchir à une politique plus globale sur l’avenir des grandes surfaces et des zones commerciales.

André REICHARDT, Sénateur du Bas-Rhin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *