Conseil européen des 17 et 18 octobre 2019 : définir les grands axes d’actions de l’Union européenne dans les années à venir

En Commission des Affaires européennes, ce jeudi 10 octobre, je me suis exprimé dans le cadre du débat préalable au Conseil européen des 17 et 18 octobre prochains. Ce Conseil européen est particulièrement important en ce qu’il doit définir les grands axes d’actions de l’Union européenne dans les années à venir.
J’ai évoqué différents points :
les relations avec nos voisins britanniques quelle que soit l’issue du Brexit et la position de la France à cet égard,
la nécessité de mettre l’accent sur la protection des citoyens européens face aux menaces sécuritaires et à la pression migratoire, en insistant sur la répartition de la charge migratoire, les plateformes régionales de débarquement et le contrôle aux frontières extérieures, tout en évoquant aussi la mise en place d’une politique de retour plus efficace,
l’importance de mettre en place une politique industrielle robuste, une politique commerciale plus protectrice et plus offensive, et une politique sociale « mieux-disante »,
– ainsi que la nécessité pour l’UE d’apporter des réponses aux enjeux de la révolution numérique et du changement climatique.
Enfin, j’ai exhorté la Ministre : « L’énoncé des grands principes ne suffit plus, et il faut s’atteler à la difficile tâche de les traduire en actions concrètes. »

André REICHARDT, Sénateur du Bas-Rhin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *