Application du régime d’asile européen

Cette semaine, je suis intervenu en séance, pour le compte de mon groupe politique, Les Républicains, sur la proposition de loi adoptée par l’Assemblée nationale relative à la bonne application du régime d’asile européen, visant à traiter ainsi le sort des migrants sous statut « Dublin » (qui oblige les migrants à déposer leur demande d’asile dans le premier pays européen où ils sont entrés).

Cette proposition de loi établit la possibilité de rétention d’un demandeur d’asile sous procédure Dublin, dès avant la décision de son transfert vers le pays d’entrée de l’Union européenne, contrairement au droit commun actuel.

« Pour sauvegarder le principe de l’asile des réfugiés politiques, une politique ferme en matière d’immigration est nécessaire et elle n’est viable que si elle est fondée sur des piliers solides, sans ambiguïté dans leur mise en œuvre… Il faut, parallèlement, avoir un système d’instruction efficace des dossiers de demande et de renvoi réel, le cas échéant, afin de ne pas laisser persister l’espoir suivi de désillusion. »

J’ai indiqué que le groupe Les Républicains votera cette proposition de loi.

André REICHARDT, Sénateur du Bas-Rhin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *