Adaptation des règles d’ouverture des commerces non essentiels, eu égard à la concurrence exercée par l’Allemagne

J’ai proposé à certains de mes collègues parlementaires bas-rhinois et haut-rhinois, de s’associer à un courrier adressé au Premier ministre Jean CASTEX, visant à demander que les Préfets puissent bénéficier d’une liberté de manoeuvre et « adapter les règles d’ouverture des commerces non essentiels (dès lors que les conditions sanitaires sont respectées) afin que la concurrence exercée par les commerces allemands n’accentue pas encore davantage la catastrophe économique qui s’annonce ».


En effet, « chaque département présente des spécificités, et concernant les départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, il est difficilement entendable que les commerces non essentiels restent fermés alors même que de l’autre côté du Rhin la plupart des commerces sont ouverts. »


« Sachant que l’Allemagne autorise les frontaliers à venir pour moins de 24 heures dans leur pays, les alsaciens sont nombreux à franchir la frontière du Rhin pour faire quelques achats non essentiels. »


« La rigidité des dispositions prises à un niveau national pénalise considérablement les commerces non essentiels d’Alsace, et tous les petits commerces indépendants, non rattachés à de grandes enseignes nationales ou internationales qui de surcroît n’ont pas les moyens financiers et humains pour mettre en oeuvre la numérisation de leur commerce. »


Les parlementaires signataires du courrier sont :
Jacques CATTIN, Député du Haut-Rhin
Sabine DREXLER, Sénatrice du Haut-Rhin
Yves HEMEDINGER, Député du Haut-Rhin
Patrick HETZEL, Député du Bas-Rhin
Claude KERN, Sénateur du Bas-Rhin
Christian KLINGER, Sénateur du Haut-Rhin
Philippe MEYER, Député du Bas-Rhin
Laurence MULLER-BRONN, Sénatrice du Bas-Rhin
André REICHARDT, Sénateur du Bas-Rhin
Frédéric REISS, Député du Bas-Rhin
Jean-Luc REITZER, Député du Haut-Rhin
Elsa SCHALCK, Sénatrice du Bas-Rhin
Raphaël SCHELLENBERGER, Député du Haut-Rhin

André REICHARDT, Sénateur du Bas-Rhin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *